La coutume du Meyboom, (qui signifie en néerlandais Arbre de mai), est la plus ancienne tradition bruxelloise et est attestée depuis 1308. Le Meyboom ou arbre de joie fut planté pour la première fois en 1213 pour célébrer la victoire des Bruxellois sur les Louvaniste. Pour respecter la tradition, l’arbre de joie doit impérativement être planté avant 17h le jour J. L’exercice s’accompagne d’un cortège folklorique où s’y mêlent entre autre des géants, et se déroule chaque année le 9 août. Au titre des Géants et dragons processionnels de Belgique et de France, le Meyboom de Bruxelles a été inscrit sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2008. Les géants sont présents dans le cortège depuis des générations. Ces géants dont les plus anciens sont à l’image des anciens géants de la ville et de l’Ommegang ont été reconstruits à plusieurs reprises. Ils forment aujourd’hui une famille de trois générations. Les géants sont accompagnés de “chevaux-godets”, d’une Roue de la fortune et d’une charrette de fleurs maniée par les “kêrstoempers”.